Gavin Watson – Raving 89

 

2018 marque le trentième anniversaire du « Second Summer of Love », cette période bénie de « peace, love and techno » qui a marqué l’avènement des rave parties et de la musique acid house en Europe, prenant racine à Ibiza puis rapidement en Grande-Bretagne.

Une période de la contre culture qui ne s’est jamais vraiment éteinte et revit aujourd’hui son âge d’or à Paris notamment, où les soirées rave et le look acid sont devenues monnaie courante chezles Millenials. Dans ce contexte, nous avons le plaisir d’organiser chez Iconoclastes Galerie, une exposition inédite, dédiée au photographe majeur de la contre culture britannique, Gavin Watson, du 12 au 19 octobre prochain.

Célèbre pour ses clichés sur les skins et les punks de la fin 70 début 80, Gavin Watson est internationalement reconnu mais n’avait jamais encore exposé en France. Plus précisément, nous nous sommes attachés à montrer son travail couvrant la période folle et haute en couleurs des premières raves parties en Angleterre, de 1988 à 1993.

Gavin a été l’un des rares photographes à couvrir cette scène composée alors d’une jeunesse hétéroclite dans les goûts et les looks, mais unie dans la fête face à la montée du chômage dans une ère thatchériste hostile et sans espoir.

Gavin Watson a publié en 2011 un livre culte de photographies sur la scène rave, « Raving’89 », et pour cette exposition baptisée « Through The Lens of Acid », des clichés inédits de cette période seront tirés.

Edito

 

2018 marque le trentième anniversaire du « Second Summer of Love », cette période bénie de « peace, love and techno » qui a marqué l’avènement des rave parties et de la musique acid house en Europe, prenant racine à Ibiza puis rapidement en Grande-Bretagne.

Une période de la contre culture qui ne s’est jamais vraiment éteinte et revit aujourd’hui son âge d’or à Paris notamment, où les soirées rave et le look acid sont devenues monnaie courante chezles Millenials. Dans ce contexte, nous avons le plaisir d’organiser chez Iconoclastes Galerie, une exposition inédite, dédiée au photographe majeur de la contre culture britannique, Gavin Watson, du 12 au 19 octobre prochain.

Célèbre pour ses clichés sur les skins et les punks de la fin 70 début 80, Gavin Watson est internationalement reconnu mais n’avait jamais encore exposé en France. Plus précisément, nous nous sommes attachés à montrer son travail couvrant la période folle et haute en couleurs des premières raves parties en Angleterre, de 1988 à 1993.

Gavin a été l’un des rares photographes à couvrir cette scène composée alors d’une jeunesse hétéroclite dans les goûts et les looks, mais unie dans la fête face à la montée du chômage dans une ère thatchériste hostile et sans espoir.

Gavin Watson a publié en 2011 un livre culte de photographies sur la scène rave, « Raving’89 », et pour cette exposition baptisée « Through The Lens of Acid », des clichés inédits de cette période seront tirés.

Edito